sep 2019

M D W D V Z Z
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6
 
 

Fre Werbrouck
’Petites morsures sur le vide’

maa 02/05/2011 > vri 03/06/2011

Concept et mise en scène : Fré Werbrouck
Création et interprétation : Sara Sampelayo
Musique : Boris Gronemberger
Création lumière : Catherine Brevers
Images : Eve Giordani, Stéphanie Friedli

production: Cie D’ici P.
coproduction: le Centre Culturel Jacques Franck et le Théâtre Marni.
Avec l’aide du Ministère de la Communauté française Wallonie-Bruxelles – Service de la danse.
Avec le soutien de M. Willy Decourty, Bourgmestre, M. Yves de Jonghe d’Ardoye, député honoraire – Echevin de la Culture et des membres du Collège des Bourgmestres et Echevins de la Commune d’Ixelles, du Pianofabriek kunstenwerkplaats, de la SACD, de WBT/D.


Les lieux semblent parfois surgir à l’improviste dans notre esprit, ils émergent au gré des vagues de la mémoire et dessinent, au fil des ans, un dédale, une cartographie intérieure. Certains ont la faculté de rassembler une vie à un moment donné, de se rendre brièvement indispensables.

En vérité, ce qui me fascine, c’est moins le fait de se trouver dans un lieu que celui de ne pas s’y trouver : la façon dont les lieux vivent dans l’esprit après qu’on les a quittés, dont on les imagine avant d’y arriver, dont ils semblent surgir de rien pour illustrer une pensée ou une histoire.
Siri Hustvedt


Petites morsures sur le vide _ Une forme ouverte et modulable, un assemblage en constante évolution. Des chapitres, des fragments, des tableaux articulés de multiples manières. Divers dispositifs, qui par l’alchimie du mélange, offriront différents angles de vision a une matière donnée. A l’instar des montages que l’ont fait de nos souvenirs pour donner forme au présent, créer un rythme et une spatialisation singulière à l’image de la perception fractionnée des réminiscences.