Dec 2019

M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
 

 

Black Panthers Lives Matter

fri 14/10/2016 - 19:00 > 22:00

En octobre 2016, cela fera 50 ans que le Black Panther Party fut fondé à Oakland aux Etats-Unis. Malgré une existence assez courte, les membres des Panthères Noires n’ont cessé de se battre pour défendre leurs droits et leur communauté en mettant toute leur énergie à appliquer à la lettre leur programme en dix points. Ce mouvement politique aura très certainement été l’un des plus puissants et des plus marquants au XXème siècle aux Etats-Unis.

Des milliers de jeunes afro-américains osaient ouvertement défier, le poing levé, l’establishment et la politique raciste américaine. Certes, c’était il y a un demi-siècle, mais les récentes violences policières dont sont toujours victimes des centaines d’afro-américains à l’instar de Michael Brown, Eric Garner ou encore Tamir Rice aux États-Unis semblent faire écho au combat exemplaire qu’ont mené les Panthères noires.


A la lumière de l’actualité américaine et de la création du mouvement Black Lives Matter, il nous a semblé important de profiter de ce cinquantième anniversaire pour parler de l’histoire de ce Parti et de pouvoir en tirer les expériences nécessaires. La situation actuelle aux Etats-Unis pour la majorité de la population afro-américaine n’a malheureusement pas fondamentalement changée. La pauvreté endémique, les bas salaires, les tensions dans les ghettos restent le quotidien de beaucoup de travailleurs et de jeunes noirs américains.
Des évènements seront organisés à Oakland et un peu partout aux Etats-Unis pour commémorer cet anniversaire important de la lutte pour l’égalité. Nous pensons qu’il est de notre devoir de faire ce travail de mémoire et de discussion collective aussi en Europe.

Il est malheureusement très difficile de restituer l’entièreté de l’histoire de cette expérience politique et ce n’est pas notre ambition. L’objectif des auteurs de cette exposition est de contribuer à la préservation de cette expérience en retraçant l’histoire du BPP à Oakland, ville de leur fondation. Après des recherches historiques et géographiques, le photographe du projet a arpenté les rues de cette ville afin de retrouver des lieux d’une importance historique concernant le Black Panther Party. A l’exception d’une plaque dans un des quartiers est de la ville décrivant une campagne du Parti, il est interpellant que même à Oakland très peu de traces de la vie des Black Panthers ont subsisté. C’est une leçon que l’on peut malheureusement tirer pour la majorité des évènements qui ont façonné l’histoire des opprimés.

Nous vous invitons à venir découvrir cette exposition qui sera composée de photographies de Karim Brikci-Nigassa, photographe du Collectif Krasnyi interprétée par Manu Scordia, auteur de bande dessinée et illustrateur. La combinaison des deux aspects de ce travail a pour objectif de vous plonger dans l’ambiance d’Oakland de ces années de lutte du Black Panther Party et de vous faire découvrir ou redécouvrir un épisode important de la lutte contre la discrimination raciale au Etats-Unis.

Quand ?
Du 12/10 au 30/10
Vernissage le 14/10 à 19H


Qui sommes nous ?

* Karim Brikci-Nigassa est né en 1983 à Tournai.
Ouvrier dans le secteur hospitalier, il entreprend des études de photographie chez Contraste puis à l’ Ecole Agnès Varda.
Particulièrement sensible aux questions sociales, il ne croit pas à la prétendue neutralité des photo-journalistes et décide d’ axer l’essentiel de son travail photographique autour de l’injustice sociale.
En 2011, il fonde le Collectif Krasnyi qui a pour vocation de fédérer des professionnels de l’image autour de la documentation des luttes sociales et des résistances au système capitaliste.
Son travail est visible sur le site krasnyicollective.com et est publié dans diverses revues et journaux alternatifs et militants.

* Manu Scordia est auteur de bande dessinée et illustrateur.
Il a collaboré à plusieurs fanzines et projets de bd collectives. Il est également dessinateur pour divers organes de presse. Dans son travail, il aborde surtout des thèmes sociaux et politiques. Il utilise le dessin pour mettre en lumière les travers de la société. Ses thèmes principaux sont le racisme, le (néo) colonialisme, la palestine, l’exclu- sion sociale et l’exploitation de manière générale.
Il est l’auteur de la bande dessinée « Je m’appelle Ali Aarrass » qui retrace le par- cours d’Ali Aarrass, belgo-marocain incarcéré et torturé au Maroc dans l’indif- férence de la Belgique. Il a notamment illustré le livre du juriste Mathieu Beys « Quels droits face à la police » et le livre de Carlos Perez « L’enfance sous pression ».
Son travail est visible sur son blog : manu-scordia.blogspot.com
Il travaille également comme animateur dans une asbl pour les enfants du quar- tier à Cuesmes dans le Borinage.