jan 2020

L M M J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
 

Citylab

System_D


WEBSITE

TOUT SUR conférence

 

“Postkoloniale armoede ?”

mar 29/04/2014 - 20:00 > 22:00

Over de strijd tegen armoede, vanuit een postkoloniaal perspectief

Les personnes issues de l’immigration sont surreprésentés dans les statistiques concernant la pauvreté . L’emploi est la meilleure protection contre la pauvreté mais malheureusement, la plus part de nos concitoyens issus de l’immigration sont peu représenté sur le marché du travail. Par exemple, seulement 1 citoyen sur 4 turcs ou marocains a un travail décent dans notre pays . De plus, ils occupent souvent les secteurs de l’emploi les moins appréciés avec un risque plus élevé de chômage, des salaires minimum dans des conditions de travail plus que médiocre. L’insécurité de l’emplois est certaine.En outre, plusieurs études soulignent la discrimination de l’emploi des personnes d’origine étrangère . Les relations post- coloniales d’exploitation semblent se reproduire au niveau national .Comment pouvons-nous lutter contre cette pauvreté historiquement ethnostratifié ? Peut-on négliger les relations postcoloniales dans la lutte contre la pauvreté ?

Nadia Fadil travaille comme docteure en sciences sociales au Centre interculturalisme , migrations et minorités de l’université Katolique de Louvain . Elle est aussi militante et auteur d’ entre autres du livre « Un lion dans une cage. Les limites de la Flandre multiculturelle " .

Sarah Demart travaille comme docteure en sociologie et en sciences politiques et sociales au Centre d’Etudes de l’Ethnicité et des Migrations (CEDEM), Université de Liège. Elle a consacré sa thèse aux migrations congolaises en Europe en prenant comme angle d’approche l’implantation des Églises de Réveil en France et en Belgique.