jui 2020

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5
 
myspace
myspace
 

Hijaz

sam 24/04/2010 - 20:25 > 22:00

dans le cadre de Fabrika Mundo

Hijaz est non seulement une figure de style de la musique arabe, mais aussi le nom d’un groupe qui fait clairement référence au jazz. Le groupe fut fondé en 2004, lors d’une collaboration avec la chanteuse tunisienne Zohra Lajnef sur l’album ‘Rag Rag’. Le cd n’est sorti que sur le marché tunisien, mais a quand même été le coup d’envoi d’une fructueuse collaboration entre le maitre au oud Moufadhel Adhoum et le pianiste belgo-grec Niko Deman. Le dialogue entre le oud et le piano, entre le monde arabe et l’Occident, entre le hijaz et le jazz en sont le fondement. Cette harmonie est appuyée par les rythmes du percussionniste marocain Azzedine Jazouli, le batteur-percussionniste Chryster Aerts et le bassiste Vincent Noiret. Ils assurent une rythmique solide et aventureuse qui fait le pont entre les traditions du Maroc et de l’Inde, et sur laquelle le oud et le piano tissent une toile de sons. Leur propres compositions ont déjà vu le jour, on les retrouve d’ailleurs sur le cd ‘Dunes’ sorti en 2008. Imaginez un paisible patio dans une ville de la Méditerranée, à deux pas de la bruyante médina.

€9, €7 (prévente & réservation), ‘cultuurwaardebon’ et art.27 sont acceptés.

Avec :
Moufadhel Adhoum (oud) est né en 1965 dans un des quartiers les plus populaires de la médina à Tunis. À l’âge de 12 ans, il est initié à l’art du oud par le grand maitre arabe Mr. Abderrahmane El Mehdi. Il joue dans plusieurs ensembles à l’occasion de nombreux festivals tunisiens. Une fois arrivé en Belgique, il collabore avec le guitariste de flamenco Marquito Velez et Ghalia Benali (“Romeo and Leila”). Moufadhel a donné cours à Muziekpublique et au Pianofabriek à Bruxelles. L’excellent musicien en lui comprend mieux que quiconque l’art de jouer avec des musiciens issus de traditions très variées. Le oud devient un instrument complet et varié sous le jeu virtuose du musicien.

Niko Deman (piano) a la musique dans la peau depuis sa tendre enfance. Il a commencé par le clavier, mais à l’adolescence il a commencé à s’intéresser aux origines grecques de sa mère, ce qui l’a amené à apprendre le bouzouki et à créer plus tard un groupe de rebetiko. En 1997, son intérêt pour le jazz étant devenu si vivant, il décide d’étudier le piano de jazz au Jazz-Studio à Anvers et ensuite depuis 2000 au conservatoire. À ce jour, il est professeur de jazz et de musique légère dans différentes écoles de Flandre et il est la force motrice derrière Hijaz.

Vincent Noiret (contrebasse) a commencé comme autodidacte, pour ensuite étudier avec Nathalie Loriers et Pierre Van Dormael, ainsi qu’au conservatoire de Bruxelles. Il accompagna Alexis Tuomarika au jazz, ce qui lui a rapporté plusieurs prix. Il s’est ensuite spécialisé de plus en plus dans la musique du monde avec quelques artistes connus de la scène : Didier Laloy, Luc Pilartz, Pascal Chardome, Jowan Merckx, Photis Ionatis, Steve Houben, Ghalia Benali,... C’est avec les formations Ialma, Amorroma, Stéphanie Blanchoud et Les Tisserands que Vincent s’est découvert des talents pour la composition et les arrangements. Aujourd’hui, il forme avec Tuur Florizoone et Philippe Laloy le groupe Tricycle. C’est aussi avec ce dernier qu’il a crée le groupe Traces. Et enfin, depuis 2009, il est le bassiste attitré de Hijaz.

Chryster Aerts (batterie) a étudié la batterie de jazz à l’académie de musique d’Anvers ; il a suivi des cours auprès de Chander Sardjoe, Stéphane Galland et Jan de Haas, ainsi que des stages à la Berklee Summerschool en Italie ; il a aussi appris la percussion africaine au Sénégal. Aujourd’hui, il s’investit essentiellement dans shakin’ bigband De Millenniums et le groupe pop Assunta Mano. Il a également collaboré avec la compagnie de danse Enclave, le groupe de percussion Mzungi et le producteur Jerboa. Avec Vincent Noiret et Azzedine Jazouli, ils forment la colonne vertébrale de Hijaz.

Azzedine Jazouli
(percussion) est originaire du Maroc. Il jouait dès son plus jeune âge aux mariages et autres événements traditionnels marocains. Il a terminé ses études au conservatoire de Fez. C’est l’influence de nombreux musiciens et nombreuses traditions qui ont fait de lui un des meilleurs percussionistes du Maroc. Il a fait à peu près le tour du monde en jouant avec e.a. Goran Bregovic et Nass El Ghiwane. Il vit actuellement en Belgique, joue dans différentes formations et donne cours, aussi au Pianofabriek. Azzedine joue de plusieurs instruments, dont la derbouka, le bendir, la taarija, le rek(taar), le mazhar et le daf.

Vardan Hovanissian (doudouk) est originaire d’Arménie. Le doudouk est un des plus anciens instruments à anche double au monde et reflète par excellence le son et l’âme de l’Arménie. Vardan l’a joué dans de nombreux endroits du la planète (Europe, Canada, Asie) en soliste, en duo, en quatuor avec le groupe Arax, avec la chanteuse israélienne Yasmin Levy et l’Algérien Abdelli. En Arménie, il faisait partie de l’ensemble national de musique folklorique et des groupes Gandzsar, Marathouk, Ervand Saharouny. Lui aussi, il donne cours au Pianofabriek.

Un projet de Zephyrus Music.